Les Grands Débats de l'Observatoire : L'usine, un concentré technologique en mutation

Paris, le 27 décembre 2013 – A l’occasion des Grands Débats de l’Observatoire, qui se sont tenus vendredi 13 décembre à Paris, différentes personnalités d’horizons variés sont venues apporter leur vision sur le thème « Les usines du futur, menaces ou espoirs ? ». Parmi ces contributions, un consensus : l’usine, en pleine mutation, est plus que jamais un concentré de richesse et d’intelligence, et la source d’innovations majeures.

Les conclusions de cet événement viennent nourrir le travail de réflexion mené par Fives au travers de son Observatoire des usines du futur, une initiative visant à créer une dynamique positive sur l’industrie de demain.

Des débats riches d’expertises et de points de vue variés

Pour cette première édition des Grands Débats de l’Observatoire, deux tables rondes ont réuni des intervenants de tous horizons (industriels, économistes, sociologues, chercheurs, etc.) pour échanger autour des thématiques « Hommes et usines, des rapports essentiellement subjectifs ? » puis « Usines nomades, usines en kit, imprimantes 3D : à quoi ressembleront les usines de demain ? ».

En marge de ces deux tables rondes, MM. Pierre Gattaz, Président du MEDEF, et Luc Ferry, écrivain, philosophe et ancien Ministre de la Jeunesse, de l’Éducation nationale et de la Recherche, ont apporté leur éclairage sur les freins actuels à l’innovation et la nécessité de favoriser la prise de risque, l’innovation étant devenue vitale dans une économie mondialisée.

L’usine se réinvente pour mieux innover

Mondialisation, globalisation et digitalisation de l’économie entraînent des bouleversements dans le domaine de l’industrie, qui doit aussi intégrer des contraintes environnementales et sociétales.  Dans ce contexte, l’usine de demain devra être plus flexible, plus ergonomique, plus ouverte sur son environnement, au cœur de flux entre ses fournisseurs et ses clients, plus connectée, et bien intégrée dans son territoire. Pour répondre à ces nouvelles exigences, elle intégrera des technologies nouvelles, complémentaires des modes de fabrication existants, qui sont en train de révolutionner les modes d’organisation et de production, telles que la « fabrication additive » (impression 3D) ou la densification de la chaîne numérique.

Conséquence de ce bouleversement, les métiers de l’usine et la place de l’homme au sein même de l’usine sont eux aussi en train d’évoluer profondément, pour faire naître de nouvelles tâches et de nouveaux métiers, ce qui peut être source d’angoisse pour ses parties prenantes.

Et pourtant, l’usine concentre une formidable intelligence et regroupe des expertises diverses et variées, grâce aux hommes qui y travaillent et qui resteront au centre de l’usine de demain, délestés de leurs tâches pénibles ; il faut faciliter cette future transition des métiers avec des dispositifs de formation. Certes, l’usine reste toujours méconnue du grand public, et perçue essentiellement au travers des stéréotypes d’antan. Pourtant, l’industrie – et ses innovations constantes – continuera à faire naître de nombreux objets et services qui ont révolutionneront notre quotidien. 

L’Observatoire Fives des usines du futur, une réflexion positive sur l’industrie de demain

Fives, groupe d’ingénierie industrielle au cœur des grands enjeux industriels mondiaux, a lancé en 2012 son Observatoire des usines du futur, qui vise à ouvrir le débat sur l’industrie de demain et définir ce que pourrait être l’industrie de demain.

Dans ce cadre, des évènements associant grand public et experts ont régulièrement lieu. Ainsi ont déjà été organisés :

  • Un sondage comparatif sur la perception des Français, des Chinois et des Américains sur l’usine et l’industrie
  • Des entretiens avec des spécialistes, expert sur les questions industrielles : économistes, universitaires, industriels et responsables du monde associatif
  • Une conférence de citoyens ayant donné lieu à un débat public et à une charte de recommandations autour des conditions d’acceptabilité de l’installation d’un site industriel près de chez soi.

Les « Grands Débats » organisés vendredi 13 décembre 2013, à la fois temps d’échanges, de témoignages et de débat, étaient un nouveau temps fort de ce cycle d’évènements.

Les conclusions des premières initiatives ont été compilées et mises en perspective dans la 1ère édition des Cahiers de l’Observatoire Fives des usines du futur, consultable sur www.lesusinesdufutur.com