L'histoire de Fives  

Fives, 200 ans de progrès industriel ... et d'aventure humaine

 

L'histoire du groupe Fives, dont l'origine remonte à 1812, se confond avec les plus grands événements industriels et économiques mondiaux.

 

Fives a signé quelques-uns des plus beaux ouvrages de l'ère industrielle : premières locomotives à vapeur, pont Alexandre III, charpentes métalliques de la Gare d'Orsay et ascenseurs de la Tour Eiffel...

 

Successivement dénommé Compagnie de Fives-Lille, du nom d'un faubourg de Lille, Fives-Lille-Cail, Fives-Cail-Babcock par suite de fusions et acquisitions, le Groupe, devenu Fives en 2007, est le fruit du rapprochement, en 1958, de deux entreprises, Cail et Fives-Lille nées au 19e siècles.

 

Retrouvez l'histoire du Groupe en quelques dates :

 

1812 : Origine de la Société des Anciens Etablissements Cail, spécialisée dans la construction de matériels pour sucrerie.

 

1861 : Création de Parent-Schaken-Caillet et Cie, spécialisée dans la construction de locomotives à vapeur, qui installe une usine à Fives et devient la Compagnie de Fives-Lille en 1865.

L'histoire de ces deux sociétés est jalonnée de réalisations remarquables : premières locomotives à vapeur et installations ferroviaires, pont Alexandre III, charpentes métalliques de la gare d'Orsay et ascenseurs de la Tour Eiffel pour l'Exposition Universelle de 1889 à Paris. Leur réputation s'étend au monde entier : locomotives pour la Russie, le Brésil ou la Chine, ponts en Egypte, en Russie, en Roumanie ou au Portugal, sucreries pour le Brésil, Cuba, l'Argentine ou la Russie.

 

 

Mise en route d'une locomotive destinée au marché brésilien, 1953

 

1958 : Création de Fives Lille-Cail par fusion de ces deux sociétés.

 

1973 : Fusion de Fives Lille-Cail avec le chaudiériste Babcok-Atlantique pour donner naissance à Fives-Cail Babcok (FCB). Par une série d'absorptions et d'acquisitions, FCB consolide et développe ses activités les plus porteuses : minerais, agro-alimentaire, compresseurs, manutention portuaire, aluminium, sidérurgie.

 

 

Aluminerie, centre de traitement des fumées, Sultanat d'Oman

 

1980 : La société holding du groupe créée en 1968, reprend le nom de Compagnie de Fives-Lille. Outre le sous-groupe FCB, elle contrôle, entre autres, les sociétés Nordon (tuyauterie) et Pillard (combustion). Cet ensemble industriel spécialisé dans les biens d'équipement pour l'industrie se fait connaître à partir de 1983 sous l'appellation de groupe Fives-Lille et acquiert, en 1987, le sous-groupe Stein Heurtey, spécialisé dans la thermique industrielle appliquée à la sidérurgie et à la verrerie.

 

1987-1996 : Le Groupe entame une véritable mutation en se recentrant progressivement sur quelques secteurs-clés et en abandonnant graduellement ses activités de fabrication.

 

1997 : Naissance et développement du pôle automobile avec la prise de contrôle du groupe Cinetic (systèmes intégrés de manutention), suivie par plusieurs acquisitions dans le domaine des lignes automatisées d'assemblage, des systèmes de lavage de pièces en cours d'usinage et des machines de rectification de pièces de moteurs.

 

2001 : A l'issue d'une offre publique d'achat, puis d'une offre publique de retrait, la Compagnie de Fives-Lille quitte au premier semestre 2001 la bourse et le giron de Paribas dont elle était depuis près de vingt ans l'un des plus importants avoirs industriels. Charterhouse General Partners (VIII) Ltd, secondé par Barclays Private Equity, est depuis 2006 le nouvel actionnaire de référence du Groupe

 

2001-2007 : La mise en œuvre de la stratégie de recentrage, couplée à un développement par croissance externe (acquisitions de Metrap, de Rapidcharge, de Landis, de Setaram, de Sandvik Sorting Systems,…) s'accélère. Parallèlement, le Groupe se structure en quatre pôles dédiés aux marchés du métal, du ciment, de l'énergie et de l'automobile, tout en promouvant les actions transverses d'intérêt commun. En particulier, il se renforce significativement à l'international, avec l'ouverture de bureaux de représentation et de filiales dans des zones stratégiques du globe.

 

 

 

 

2007 : Changement de dénomination sociale et d'identité visuelle : le groupe Fives-Lille devient Fives et s'affirme à travers sa nouvelle marque comme un acteur clé du développement industriel durable.

 

 

 

Fives © 2012